À propos de nous

Le 19 janvier 2008, le Père Adolfo Nicolás, SJ, modérateur de l’Assistance de l’Asie de l’est, a été élu 30ème Père Général de la Compagnie de Jésus.

Depuis que Saint Ignace a été élu premier Père Général en 1540, le Général a toujours été élu à vie par la ‘Congrégation générale » des jésuites, composée de représentants de leurs provinces autour du monde.

Le Père Général, qui habite à Rome à la curie jésuite, guide la communauté en fonction des constitutions, des normes et des lignes directrices des Congrégations générales. Les deux derniers supérieurs généraux, les Pères Pedro Arrupe (1965-1983) et Peter-Hans Kolvenbach (1983-2008) ont reçu la permission du Pape de démissionner de leur poste de Général.

Biographie du père Adolfo Nicolás, S.J.

Né le 29 avril 1936 à Villamuriel de Cerrato  (province Palencia) en Espagne, le père Nicolás est entré au noviciat jésuite à Aranjuez en 1952, dans  ce qui était alors la province de Tolède. Ses études philosophiques ont été faites à Alcala de Henares; il y a obtenu sa License en philosophie en 1960. Il est alors parti pour le Japon pour des études de langues. De 1964 à 1968 il a étudié la théologie à Tokyo et a été ordonné prêtre en 1967. De 1968 à 1971 il a effectué son travail doctoral à l’université grégorienne et a écrit sa dissertation: théologie du progrès.

En 1971,  il est devenu professeur de théologie systématique à l’université Sophia de Tokyo. De 1978 à 1984,  il a été directeur de l’institut pastoral de Manille aux Philippines. Créé après Vatican II, l’institut a exercé une grande influence sur le renouveau théologique de l’Asie. De 1991 à 1993, il a été  recteur de la maison des étudiants jésuites à Tokyo. En 1993,  il a été nommé Provincial du Japon et c’est en cette capacité qu’il a participé à la CG 34 en 1995, où il a été élu secrétaire de la Congrégation dès le premier tour.

Après ces années de gouvernance, il est déménagé dans une  paroisse d’immigrants pauvres à Tokyo et il y a vécu de 2000 à 2003. Son travail était difficile, mais il a été capable d’aider des milliers d’immigrants philippins et asiatiques; en ce faisant il a été à même de faire l’expérience de leurs souffrances. C’est ainsi que son amour pour les pauvres et les opprimés est devenu son ministère le plus important.

En 2004, il a encore une fois été appelé  à  assumer un ministère de gouvernance lorsqu’on l’a  nommé modérateur de la Conférence jésuite pour l’Asie de l’est et l’Océanie. Cela signifie qu’il a été responsable  pour toute la région de l’Asie du sud, du Myanmar (Burma) au Timor oriental, y compris  la toute nouvelle province de Chine. Durant toutes ces années il a été un partisan convaincu de la présence jésuite au Vietnam  et dans d’autres pays.

Il a été nommé membre de Coetus Previus (commission  préparatoire) de la CG 35 et, le 19 janvier 2008,  il a été élu Père Général de la Compagnie de Jésus.

Il parle six langues: l’espagnol, le catalan, le japonais, l’anglais, le français et l’italien.

Related Items of Interest

The Apostolic Preferences energize the Bishop of Inongo

Discernment and Leadership: A Jesuit contribution to the Church

Proposing silence in an unbridled culture

Retour haut de page